28 novembre 2013

10e édition des Entretiens de l'AMF

Début de l'événement 28 novembre 2013 à 08h00 Fin de l'événement 28 novembre 2013 à 14h00 Lieu Palais Brongniart (Paris)

Organisés à l’automne, les Entretiens de l’AMF constituent l’événement phare de l’Autorité des marchés financiers. Il réunit chaque année plus de 500 personnes du monde de la finance pour échanger sur des sujets d’actualité financière.

Les inscriptions à cet événement sont closes.

Il y a cinq ans, prenant la mesure de l’amplitude du séisme susceptible d’être provoqué par la crise financière, le G20, pour la première fois réuni au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement le 15 novembre 2008 à Washington, était promu forum de pilotage de l’économie mondiale. Il allait également être le forum de pilotage des réformes en matière de régulation financière. Agences de notation, hedge funds, dérivés négociés de gré à gré, matières premières, structure des marchés mais aussi plus fondamentalement architecture de la supervision aux Etats-Unis comme en Europe : les législateurs ont ouvert de nombreux fronts, s’efforçant ainsi de mettre en musique une feuille de route sans précédent. Partie prenante des débats initiés alors, les régulateurs ont mis en œuvre nombre de règles adoptées depuis, couvrant parfois de nouveaux territoires.

Cette vaste refonte de la régulation financière est-elle désormais achevée ? L’Organisation Internationale des Commissions de valeurs comme la Commission européenne se sont notamment attaquées ces derniers mois au sujet des indices ou benchmarks. Un encadrement plus strict des fonds monétaires est en discussion. La crise a par ailleurs conduit les législateurs à imposer, à raison, des normes prudentielles plus exigeantes en fonds propres pour les établissements bancaires. Ceci ne sera pas sans conséquence sur le financement des entreprises. Dans ce contexte, le gouvernement et certains des acteurs de la place financière se sont mobilisés pour faire en sorte que l’épargne des ménages soit mieux dirigée vers les entreprises au travers notamment du PEA-PME ou du futur cadre de l’assurance vie. Le régulateur, lui-même, est conduit à tenter de jouer, lorsque cela est possible, un rôle facilitateur. Il est toutefois un obstacle majeur à surmonter : la crise a érodé la confiance des investisseurs, compliquant la nécessaire transition vers un financement davantage diversifié des entreprises, dans lequel les marchés financiers doivent trouver leur place.

A l’occasion de la dixième édition de ses Entretiens, l’AMF a donc décidé d’aborder une thématique qui lui semble s’imposer au terme de ces cinq années chahutées,  « Comment redonner du sens à la finance ? ». Cette matinée sera l’occasion de rouvrir le débat et de s’interroger sur les priorités à venir pour le G20 en matière de régulation financière. Elle permettra aussi de croiser les points de vue sur la manière de concilier deux objectifs majeurs : financement de l’économie et protection de l’épargne et des intérêts des investisseurs.