27 novembre 2014

11è édition des Entretiens de l'AMF

Début de l'événement 27 novembre 2014 à 08h00 Fin de l'événement 27 novembre 2014 à 13h00 Lieu Paris - Palais Brongiart

Le 27 novembre prochain se tiendra, au Palais Brongniart, la onzième édition des Entretiens de l’Autorité des marchés financiers.

Comme chaque année, l’AMF réunit professionnels et journalistes autour de sujets de réflexion qui permettent d’échanger les points de vue sur les problématiques et tendances du moment. A l’occasion de ces prochains Entretiens, le thème central sera le suivant « redonner du sens à la finance : le financement de la croissance ».

Deux tables-rondes se succèderont.

Le premier débat s’interrogera sur les priorités des entreprises. Depuis un an, les marchés financiers ont repris des couleurs, les indices retrouvent leurs niveaux d’avant la crise et les opérations d’introduction en bourse se multiplient. De la même façon, nous assistons, notamment dans l’hexagone, à une forte reprise des fusions-acquisitions de grande envergure. Cette embellie témoigne sans doute d’un retour de la confiance des investisseurs. Faut-il en déduire pour autant que les entreprises disposent d’un environnement, d’un cadre juridique et d’un accès aux outils de financement qui leur permettent de financer leur croissance ? Les grandes opérations financières récentes, les feuilletons à multiples rebondissements de certaines OPA ne dénotent-ils pas un besoin d’adaptation de l’environnement et des règles dans lesquelles nos entreprises évoluent ? Au-delà du droit national, quelles initiatives européennes pour favoriser l’accès des entreprises, et notamment des PME-ETI, au financement ?

La seconde table-ronde quant à elle sera consacrée à la gestion d’actifs « à la française » et à ses enjeux pour s’adapter à la nouvelle donne du marché.
Avec plus de 2 700 milliards d’encours gérés par quelque 650 sociétés et un rôle déterminant dans le financement de l’économie, la gestion française reste une industrie à la fois riche et structurante. Aujourd’hui, la gestion doit se réinventer et répondre aux nouvelles attentes de ses partenaires et de ses clients. Les gestionnaires d’actifs ont un rôle prépondérant à jouer pleinement tant en matière de financement que de collecte de l’épargne mais aussi d’attractivité internationale : ce défi suppose l’adaptation de leur modèle économique, la capacité à exporter leurs produits et à réorienter l’épargne vers les actions dans un environnement transparent et sécurisé. Autant d’opportunités pour la gestion française, acteur phare d’une économie en pleine évolution.