Imprimer

Télécharger

Autres infos & guides pratiques A savoir avant d'investir

Investir en fonds et Sicav : comprendre le profil de risque

Publié le 13 mars 2015

Avant d’investir dans un FCP ou une Sicav, afin d’éviter une mauvaise surprise, il est essentiel de connaître le risque du fonds en question. Où trouver cette information et comment l’interpréter ?

Les FCP et les Sicav sont des placements collectifs dans lesquels l’épargne d’un grand nombre d’investisseurs est mise en commun pour être investie notamment dans des valeurs mobilières (actions, obligations…). Dans cet article, pour simplifier, nous parlons de « fonds ».

Risque et potentiel de rendement d’un fonds

Le risque d’un fonds dépend de sa stratégie d’investissement (en actions, en obligations, diversifiée, etc.). Ainsi, un fonds investi en actions est généralement plus risqué qu’un fonds investi en obligations, qui est lui-même généralement plus risqué qu’un fonds investi en titres monétaires (de courte durée). En contrepartie d’un risque plus élevé, l’investisseur espère un rendement plus élevé. A l’inverse, un fonds peu risqué présente un potentiel de rendement plus faible.

Où trouver l’information sur le risque d’un fonds ?

Pour les fonds accessibles au grand public, un résumé de l’information sur les risques est disponible dans le Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) à la rubrique « profil de risque et de rendement ». Le DICI est disponible auprès de l’intermédiaire financier qui le commercialise. Pour obtenir une information plus détaillée, vous pouvez également obtenir le prospectus du fonds.

Qu’est-ce que le profil de risque et de rendement ?

Le profil de risque et de rendement est symbolisé par une échelle allant de 1 à 7. Le score indiqué est une estimation du niveau de risque ainsi que du potentiel de rendement du fonds.

Pour placer un fonds sur cette échelle, l’indicateur utilisé est sa « volatilité », mesurée par la variation moyenne de sa valeur sur les 5 dernières années. Cet indicateur traduit la tendance du fonds à fluctuer, plus ou moins fortement, à la hausse ou à la baisse. Lorsque la volatilité est élevée, la possibilité de gain est plus importante, mais le risque de perte l'est aussi.

Par exemple, un score de 5 indique que la valeur du fonds a varié en moyenne de 10 à 15 % au-dessus et en dessous de sa valeur moyenne.

Comment interpréter le niveau de risque indiqué ?

Le niveau 1 correspond aux niveaux de risque et de performance potentielle les plus faibles. Cela ne signifie pas qu’il ne comporte aucun risque. A contrario, le niveau 7 est le niveau le plus élevé qui s’applique aux fonds les plus risqués.
Mais l’indicateur de risque a ses limites. Il est basé sur des résultats passés, qui pourraient ne pas se reproduire dans le futur. Lisez bien le commentaire dans le DICI. Il vous apportera des informations essentielles sur les limites de cet indicateur. 

Avertissement La volatilité est un indicateur du risque imparfait car il ne tient pas compte de tous les risques auxquels vous pourriez être exposés en souscrivant à un fonds (risque de liquidité, de crédit, de contrepartie…). Vous trouverez la liste de ces risques dans le DICI (document d’information clé) et une information plus complète encore dans le prospectus du fonds. Avant toute décision d’investissement, il est nécessaire de connaitre ces risques.

Haut de page

Mentions légales :
Directeur de la publication : Florence Gaubert, Directrice de la Direction de la communication de l'AMF
Contact : Direction de la communication, Autorité des marchés financiers - 17, place de la Bourse - 75082 Paris Cedex 02