Merci de désactiver le bloqueurs de pub pour visualiser cette vidéo.

Etude d'un nouveau modèle de marché : AHEAD

L’AMF publie une étude sur les travaux de recherche académique réalisés en collaboration par Mathieu Rosenbaum (professeur en charge de la chaire « Analytics and Models for Regulation » de l’Ecole Polytechnique), Thibaut Mastrolia (Ecole Polytechnique), Joffrey Derchu (Ecole Polytechnique) et Philippe Guillot (Direction des marchés de l’AMF) sur un modèle innovant d'appariement des ordres sur les marchés électroniques.

 

Dans une ambition prospective, l’AMF encourage la recherche sur les sujets en lien avec la régulation et les marchés financiers. C’est pour alimenter les débats sur la façon dont le mécanisme de formation des prix des instruments financiers pourrait évoluer sur les plateformes de négociation que l’AMF publie cette étude.

 

Les auteurs sont partis du constat que, depuis la digitalisation des marchés commencée il y a près de quarante ans, l’évolution technologique a entraîné une complexité des marchés sans cesse croissante. La rapidité d’action est devenue le facteur principal d’intervention. Cette évolution s’est accompagnée d’une transformation du rôle des market-makers devenus le plus souvent intervenants du trading à haute fréquence. Leur comportement est fortement dépendant de la volatilité des marchés financiers comme l’illustre une précédente étude de l’AMF. Dans ce contexte, des alternatives ont été proposées au modèle de marché dirigé par les ordres, avec en particulier l’organisation d’enchères périodiques, à intervalles réguliers ou non.

 

Le modèle de marché, Ad Hoc Electronic Auction Design (AHEAD), proposé par les auteurs vise à combiner les avantages des marchés électroniques à carnet d’ordres traitant en continu et les avantages de ceux traitant sous forme d’enchères périodiques, tout en étant compatible avec le cadre réglementaire actuel.

 

Le fonctionnement d’AHEAD peut être résumé par un mécanisme d’alternance de deux phases, autant que nécessaire durant la journée de trading :

  • une phase de marché continu pendant laquelle les intervenants peuvent positionner des ordres dans le carnet et traiter au prix de la dernière enchère, et,
  • une phase d’enchères, déclenchée par un ordre de taille suffisante, lorsqu’un intervenant de marché estime que le prix de la dernière enchère ne reflète plus la valeur de l’instrument financier, par exemple du fait de l’absence de contrepartie à ce prix.

L’information majeure « il pourrait y avoir un changement de prix » est ainsi transmise au marché et le nouveau prix est le résultat d’un mécanisme d’enchères auquel peut décider de prendre part l’ensemble des intervenants et non le résultat de la décision d’action de l’intervenant le plus rapide.

L’étude vise à établir la brique mathématique fondamentale du modèle et met en évidence un équilibre stable (équilibre de Nash). En comparant AHEAD avec les autres modèles de marché, l’étude démontre aussi qu’AHEAD est globalement supérieur aux modèles de marché actuels.

Ce nouveau type de plateforme pourrait être particulièrement attractif pour les petites et moyennes capitalisations pour lesquelles l’accumulation de liquidité et le processus de formation des prix sont plus délicats.