Merci de désactiver le bloqueurs de pub pour visualiser cette vidéo.
MIF II : l'ESMA met à jour le Questions-Réponses (Q&A) en matière de données de référence sur les instruments financiers
24 février 2017

MIF II : l'ESMA met à jour le Questions-Réponses (Q&A) en matière de données de référence sur les instruments financiers

L'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF ou ESMA en anglais) a publié, le 2 février 2017, une mise à jour du Q&A publié initialement le 20 décembre 2016, afin de préciser ses attentes concernant certaines données de référence en application de l'article 27 de MiFIR (LEI et admission des instruments financiers à la négociation).

Cette mise à jour a pour objectif de préciser les informations à renseigner dans le référentiel européen des instruments financiers par les plates-formes de négociation et les internalisateurs systématiques, conformément à l’article 27 de règlement MiFIR et au règlement délégué du 14 juillet 2016 qui le complète.

En particulier, le document précise les données de références attendues dans les champs suivants :

  • Champs 10 et 11 : date de la demande d’admission à la négociation et date d’admission à la négociation ou date de la première négociation ;

  • Champs 1, 3 et 7 : code d’identification de l’instrument (ISIN), classification de l’instrument (CFI) et nom abrégé de l’instrument financier (FISN) ;

  • Champ 15 : date d’échéance ;

  • Champ 8 : demande d’admission à la négociation introduite par l’émetteur ;

  • Champ 22 : écart en points de base de l’indice ou indice de référence d’une obligation à taux variable.

L’Autorité des marchés financiers encourage les professionnels à prendre connaissance de cette mise à jour du Questions-Réponses de l'ESMA.

22 décembre 2021
Les régulateurs de marché français et néerlandais appellent au renforcement du cadre de supervision par les autorités nationales dans le contexte de l’offre de services… Les régulateurs de marché français et néerlandais appellent au renforcement du cadre de supervision par les autorités nationales dans le contexte de l’offre de services financiers transfrontières fournis aux investisseurs de détail