Merci de désactiver le bloqueurs de pub pour visualiser cette vidéo.
Visuel actualités
Robert Ophèle détaille les actions de l'AMF dans le contexte de crise liée au Covid-19

Robert Ophèle détaille les actions de l'AMF dans le contexte de crise liée au Covid-19

A l’occasion de la publication du rapport annuel de l’Autorité des marchés financiers (AMF), le président de l’institution a expliqué, lors d’une conférence de presse à distance, les différentes mesures prises au cours des dernières semaines afin de garantir le bon fonctionnement des marchés et de l’écosystème financier dans son ensemble en cette période d’épidémie de coronavirus. Robert Ophèle a aussi évoqué les défis à venir.  

Face à une crise sanitaire qui est devenue une crise financière en anticipation de la crise économique, l’AMF a déployé ses actions dans les quatre domaines dont elle a la responsabilité, les marchés et leurs infrastructures, les émetteurs, la gestion d’actifs et les épargnants. 

« Malgré les difficultés à assurer la valorisation des actifs et les difficultés opérationnelles à assurer la continuité des activités, la conviction qui a animé l’AMF est qu’il faut garder les marchés ouverts car ils sont essentiels au financement de l’économie en période de crise et ils seront essentiels pour financer la reprise de l’activité » a insisté Robert Ophèle.

Le président de l’AMF a souligné la robustesse des infrastructures de marchés, qui ont traversé une période de grandes turbulences. L’AMF a veillé au bon fonctionnement des coupe-circuits, qui ont été déclenchés plus de 3.000 fois sur Euronext le 16 mars par exemple, à des aménagements acceptables pour le passage d’ordres en confinement, à distance. Elle a décidé de restreindre les positions courtes nettes.   

« Dans un marché uniformément orienté à la baisse avec des incertitudes considérables sur l’ampleur de cette baisse, les vendeurs à découvert apportent peu à la formation des prix et leur montée peut avoir une influence procyclique malvenue » a commenté le président de l’AMF. « La question est de savoir pourquoi cette mesure n’a pas été prise au niveau européen » s’est-il interrogé, plaidant en faveur d’une réponse commune décidée par l’ESMA.

Accompagner les émetteurs, la gestion d’actifs et les épargnants

L’AMF s’est mobilisée pour accompagner les émetteurs dans cette période difficile, en les incitant à communiquer leur estimation de l’impact de la crise sur leur activité et sur leur situation financière. Elle a également mis en avant les bonnes pratiques dans l’organisation des assemblées générales, pouvant se tenir à huis clos ou être reportées. L’Autorité a procédé à l’examen accéléré de plus de 50 prospectus et 70 suppléments entre mars et avril pour permettre aux émetteurs de profiter de la réouverture du marché obligataire.

Du côté de la gestion d’actifs, les fonds français ont surmonté cette période tourmentée sans problème majeur. Les seuls retraits significatifs ont concerné les fonds monétaires. L’AMF a assuré un suivi quotidien de la liquidité des fonds monétaires et reste mobilisée sur le suivi du secteur des fonds ouverts.

Enfin, l’AMF a également renforcé sa communication envers les épargnants, dont certains se sont trouvés désemparés face aux chocs sur les marchés et pouvant être tentés par des placements alternatifs. L’Autorité a multiplié les mises en garde contre les arnaques et a fortement complété ses listes noires de sites proposant des offres frauduleuses.

Le président de l’AMF a noté « le regain d’attractivité de la Bourse pour les particuliers. Le confinement l’a peut-être favorisé, de nombreux épargnants, plus jeunes, moins fortunés, sont entrés sur le marché à cette occasion. Il faudra voir si cette évolution se confirme » a-t-il ajouté.  

Cela serait d’autant plus utile que « le principal défi des mois à venir est le renforcement des fonds propres des entreprises, le recours à la dette ne pouvant pas seul couvrir les besoins de financement » a observé Robert Ophèle. Dans cette perspective, la qualité de l’information qui sera produite dans le cadre des arrêtés semestriels sera décisive.

20 mai 2020
Retrouvez ici l’ensemble de nos publications en lien avec le Covid-19 Retrouvez ici l’ensemble de nos publications en lien avec le Covid-19
20 mai 2020
A l'approche de l'échéance décisive des comptes semestriels, l'AMF souligne quelques principes à respecter A l'approche de l'échéance décisive des comptes semestriels, l'AMF souligne quelques principes à respecter
20 mai 2020
Publication du rapport financier semestriel dans le contexte Covid-19 : l'AMF présente quelques principes à respecter Publication du rapport financier semestriel dans le contexte Covid-19 : l'AMF présente quelques principes à respecter