Merci de désactiver le bloqueurs de pub pour visualiser cette vidéo.

Epargne salariale : épargner avec l'aide de votre entreprise

En tant que salarié, vous pouvez bénéficier d'une épargne salariale. Cette épargne est un bon moyen de se constituer un capital ou de préparer financièrement sa retraite, tout en profitant d'une fiscalité avantageuse. Tour d'horizon des possibilités qui s'offrent à vous en tant qu'investisseur salarié.

Qu’est-ce que l’épargne salariale ?

L’épargne salariale est une épargne que tout salarié peut constituer au sein de son entreprise, avec l’appui de son employeur. Elle vous permet de financer vos projets à moyen ou long terme.

Deux dispositifs permettent d’associer les salariés aux résultats et aux performances économiques de leur entreprise :

  • La participation aux résultats de l’entreprise donne aux salariés un droit sur une part du bénéfice réalisé par l’entreprise au cours d’une année.

  • L’intéressement est un complément collectif de rémunération des salariés qui peut se cumuler au système de participation proposé par l’entreprise. Lié aux résultats ou aux performances réalisées par la structure, il a un caractère aléatoire.

Votre employeur peut aussi compléter votre effort d'épargne en proposant un abondement. Ce coup de pouce, qui n'est pas obligatoire, est attribué au salarié en fonction des sommes versées dans son épargne salariale.

Description : Description : C:\Users\cmacrez\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.IE5\4TKF1FDG\Logo_oeil[1].png Focus : la fiscalité de l'intéressement et de la participation

La fiscalité dépend de ce que vous faites des sommes qui vous sont versées au titre de l’intéressement ou de la participation.

  • Si vous choisissez de percevoir votre prime d’intéressement ou votre participation immédiatement, vous devez la déclarer dans votre revenu imposable.
  • En revanche, si vous décidez d’épargner la totalité ou une partie de votre prime d’intéressement ou de participation dans le cadre de l’épargne salariale, la somme que vous versez sur ce plan est exonérée d’impôt sur le revenu, de même que les plus-values qu’elle produira. L’abondement est également exonéré d’impôt sur le revenu.

Sur quels plans d’épargne salariale investir ?

Plusieurs supports d'épargne salariale peuvent être proposés par votre employeur.

Le PEE (Plan d’Epargne Entreprise)

Le PEE, qui peut aussi prendre la forme d’un PEI (Plan d’Epargne Interentreprises) ou d’un PEG (Plan d’Epargne Groupe), permet de se constituer, un portefeuille investi en valeurs mobilières (actions, obligations…), au travers de fonds d'épargne salariale. Le PEE peut prévoir différentes possibilités d’investissement et le salarié est libre de choisir parmi ces placements. La durée minimum d’indisponibilité des sommes versées sur le PEE est de 5 ans. Toutefois, il existe des cas de déblocage anticipé permettant de retirer vos avoirs en conservant les avantages fiscaux du PEE.

Le Perco (Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif)

Le Perco, qui peut prendre également la forme d’un « Perco I » (Perco Interentreprises), offre la possibilité au salarié d’épargner pour préparer sa retraite. Les sommes versées sur le Perco sont investies dans des fonds d’épargne salariale, dont au moins trois fonds ayant des profils d’investissement différents et un fonds solidaire. Les sommes versées dans le cadre d’un Perco sont bloquées jusqu’au départ en retraite du salarié. Toutefois, il existe des cas de déblocage anticipé permettant de retirer vos avoirs en conservant les avantages fiscaux du Perco.

Lorsque vous investissez sur un Perco, vous avez le choix entre une gestion libre de vos investissements et une gestion pilotée par laquelle vous laissez soin aux professionnels de gérer votre épargne avec l’objectif d’en optimiser le rendement et de réduire progressivement les risques pesant sur la valeur de vos investissements lorsque vous vous rapprochez de la retraite. En l’absence de décision contraire de votre part, l’argent placé sur le Perco est investi en « gestion pilotée ».

A savoir : la loi Pacte entrée en vigueur en 2019 a créé un nouveau produit dédié à l'épargne retraite : le Plan d'épargne retraite (PER). Ce produit a vocation à remplacer les anciens produits retraite. Ainsi, le PER Collectif remplacera progressivement le Perco qui ne pourra plus être mis en place à compter du 1er octobre 2020. Les salariés bénéficiant d'un Perco avant cette date pourront le conserver, sauf si leur employeur décide de le transformer en PER Collectif. Les cas de déblocage anticipé du PER Collectif ont été élargis et il sera désormais possible de transférer vos avoirs entre vos différents produits d'épargne retraite si vous en détenez d'autres (PERP, Madelin, article 83, PER Individuel).

Les bonnes pratiques pour investir avec l’épargne salariale

  • Avant d’investir sur un PEE, un Perco ou un PER Collectif, et comme pour tout placement, assurez-vous que cela correspond à vos objectifs, à votre profil d’épargnant et à vos moyens financiers.

  • L’épargne salariale est un investissement à moyen/long terme, vous ne pouvez pas débloquer immédiatement cet argent, sauf cas particuliers. Assurez-vous donc de disposer aussi d'une épargne de précaution.

  • Choisissez des fonds en fonction de votre horizon de placement. Sauf si vous avez besoin de votre argent à très court terme, ne placez pas l’ensemble de votre épargne salariale sur des fonds monétaires. En effet, sur le long terme, les fonds investis en actions auront une meilleure performance que des fonds monétaires.

  • Sachez que votre investissement au sein de l’épargne salariale peut être soumis aux fluctuations des marchés financiers. Pour réduire les risques, ne concentrez pas tous vos versements sur un seul support. Pensez à diversifier vos investissements sur différents fonds. Surveillez régulièrement l’évolution de votre épargne salariale et de la performance des fonds que vous avez choisis.

  • Avant d’investir, renseignez-vous sur les dispositifs d’épargne salariale et les supports proposés par votre entreprise. Vous pouvez les retrouver au sein du livret d’épargne salariale (LES), qui vous est remis par votre entreprise. Il est recommandé de lire attentivement le règlement du plan et les DICI (Documents d’informations clés pour l’investisseur) des fonds sur lesquels vous avez choisi d’investir.

Description : Description : C:\Users\cmacrez\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.IE5\4TKF1FDG\Logo_oeil[1].png Focus : les frais de l’épargne salariale

Il existe 2 types de frais liés à l’épargne salariale.

  • Les frais de tenue des comptes individuels (PEE, Perco et PER Collectif), qui sont généralement pris en charge par l’entreprise. Toutefois, si vous quittez l’entreprise pour un motif autre qu’un départ en retraite ou en préretraite en laissant vos avoirs dans le plan, les frais peuvent vous incomber.
  • Les frais sur les supports d’investissement, qui sont liés aux fonds dans lesquels est investie votre épargne salariale (entrée, gestion, arbitrage). Ils sont détaillés dans le DICI. L’entreprise peut prendre à sa charge une partie ou la totalité des frais liés à la gestion de ces produits.

Le saviez vous ? Un site dédié à l'épargne salarialeLe saviez-vous ?

Il existe un site dédié à l’épargne salariale. Créé par l’Autorité des marchés financiers, l’Association Française de la Gestion financière, la Direction Générale du Travail, la Direction Générale du Trésor et la Finance pour tous, le site pédagogique www.epargnesalariale-france.fr vous donne les clés pour mieux connaître et comprendre l’épargne salariale. 

Vous y trouverez des articles, des vidéos et des guides pratiques pour vous aider à prendre les bonnes décisions concernant l’investissement, la gestion ou encore le suivi de votre épargne salariale.