Vous utilisez un bloqueur de publicité qui bloque nos vidéos. Veuillez le désactiver pour pouvoir lire les vidéos du site.
Visuel article
Obtenir un agrément pour une plate-forme de négociation

Obtenir un agrément pour une plate-forme de négociation

Les gestionnaires de plates-formes de négociation sont supervisés conjointement par l’ACPR et l’AMF. Le dossier d’agrément à constituer est composé d’éléments définis par les normes techniques de la directive MiFID2 ainsi que par le cadre réglementaire français. Retrouvez ici les textes de référence, vos contacts à l’AMF et la liste des plates-formes de négociation agréées en France.

Les textes de référence

La directive (UE) 2014/65 concernant les marchés d’instruments financiers (MIF) distingue 3 types de plates-formes de négociation :

  1. Les marchés réglementés (MR) gérés par une entreprise de marché
  2. Les systèmes multilatéraux de négociation (SMN) qui peuvent être exploités par une entreprise de marché ou un prestataire de services d’investissement autre qu’une société de gestion de portefeuille
  3. Les systèmes organisés de négociation (SON) qui peuvent être exploités par une entreprise de marché ou un prestataire de services d’investissement autre qu’une société de gestion de portefeuille

En France, les gestionnaires de plates-formes de négociation sont supervisés conjointement par l’ACPR et l’AMF.

Obtenir un agrément

La qualité de marché réglementé est décidée par arrêté du ministre chargé de l’économie sur proposition de l’AMF, qui consulte l’ACPR sur certaines parties du dossier.

La procédure d’autorisation d’un système multilatéral de négociation ou d’un système organisé de négociation diffère selon que le système est géré par une entreprise de marché ou par un prestataire de services d’investissement. Dans le premier cas, l’AMF autorise l’entreprise de marché à gérer le SMN ou l’OTF après avis de l’ACPR. Dans le second cas, l’agrément est délivré par l’ACPR après consultation préalable de l’AMF.

Le dossier d’agrément à remettre aux autorités françaises est composé d’éléments définis par les normes techniques de la directive MiFID2 ainsi que par le cadre réglementaire français. Il comporte notamment :

  • le programme d’activité du gestionnaire de la plate-forme de négociation 
  • les éléments pertinents mentionnés au règlement d’exécution (UE) 2016/824 de la Commission du 25 mai 2016 
  • un projet de règles de fonctionnement de la plate-forme de négociation, qui doivent contenir les éléments prévus par la réglementation française

Pour la reconnaissance d’un marché réglementé, l’entreprise de marché doit transmettre un dossier qui comprend les éléments relatifs à l’entreprise et au marché concerné tels que précisés dans le règlement général de l’AMF.

Dans le cadre de l’agrément d’un gestionnaire de plate-forme de négociation, l’AMF examine la conformité au cadre réglementaire, approuve les règles de fonctionnement et octroie une carte professionnelle à certains responsables de fonctions de contrôle définis dans le règlement général de l’AMF.

Le gestionnaire de la plate-forme doit par ailleurs envoyer un certain nombre de reportings à l’AMF et à l’ESMA ; des tests sont réalisés afin de vérifier qu’il a bien la capacité d’envoyer ces reportings.

Direction des marchés
SecretariatDM [at] amf-france.org

Ma contribution due à l’AMF

En tant qu’entreprise de marché, vous devez payer chaque année une taxe à l’AMF. Cette contribution est fixée à un montant égal à votre produit d’exploitation réalisé au cours de l’exercice précédent, multiplié par un taux fixé à 0,3%.

Le produit d’exploitation doit être déclaré par mail à declarationcontribution [at] amf-france.org et le montant doit être directement payé à l’AMF au plus tard dans les 3 mois suivant la clôture de l’exercice précédent.

Retrouvez plus d’informations dans le guide relatif aux droits et contributions dus à l'AMF.

La liste des plates-formes de négociation agréées en France

Type de plate-forme

Nom

MIC

Marché réglementé

Euronext Paris SA

XPAR

Marché réglementé

MATIF

XMAT

Marché réglementé

MONEP

XMON

Marché réglementé

Powernext SAS

XPSF

Système multilatéral de négociation

Alternext Paris

ALXP

Système multilatéral de négociation

AQUIS EXCHANGE EUROPE

AQEU

Système multilatéral de négociation

AQUIS EXCHANGE EUROPE

AQEA

Système multilatéral de négociation

Marché Libre Paris

XMLI

Système multilatéral de négociation

MORGAN STANLEY FRANCE

MSAX

Système multilatéral de négociation

MTS France SAS

FMTS

Système multilatéral de négociation

NOWCP

NOWX

Système multilatéral de négociation

TP ICAP (Europe)

TPIR

Système multilatéral de négociation

TP ICAP (EUROPE)

TPIO

Système organisé de négociation

AUREL BGC

AURO

Système organisé de négociation

GRIFFIN MARKETS EUROPE

GMEO

Système organisé de négociation

HPC Energy Trading OTF

HPCS

Système organisé de négociation

HPC eTrading OTF

HPCO

Système organisé de négociation

HPC Voice OTF

HPCV

Système organisé de négociation

ICAP EU OTF

ICOT

Système organisé de négociation

KEPLER CHEUVREUX

KOTF

Système organisé de négociation

Powernext SAS

XPOT

Système organisé de négociation

Tradition securities and futures

TDON

Système organisé de négociation

TSAF OTC

TSAF

Système organisé de négociation

Tullett Prebon EU OTF

TPEU

26 avril 2019
Les autorités françaises accordent au dépositaire central Euroclear France son agrément au titre du règlement CSDR Les autorités françaises accordent au dépositaire central Euroclear France son agrément au titre du règlement CSDR