Merci de désactiver le bloqueurs de pub pour visualiser cette vidéo.
Visuel article
07 janvier 2014

Préparer son rendez-vous avec un conseiller financier

Vous avez pris rendez-vous avec un conseiller financier car vous avez une somme d'argent à placer ou vous souhaitez constituer progressivement un capital. Avant de souscrire un placement, prenez le temps de préparer cet entretien. Voici quelques conseils.

Posez-vous les bonnes questions

Avant votre rendez-vous, ayez bien en tête le projet que vous souhaitez réaliser. Vous devez pour cela avoir réfléchi aux modalités de sa réalisation.

  • Pourquoi souhaitez-vous placer cet argent ? Quel est votre objectif ?
  • Sur quelle durée voulez-vous placer votre épargne ?
  • De combien disposez-vous pour ce placement ? Quelle est votre capacité d’épargne ?
  • Etes-vous prêt à prendre des risques pour obtenir un meilleur rendement de vos placements, et si oui, jusqu’où ?

Un conseiller financier doit bien connaître votre projet d'épargne

Avant de vous proposer une solution d’épargne, un conseiller (votre banquier, un assureur ou un conseiller indépendant) se doit de bien comprendre votre projet afin de vous préconiser le placement le plus approprié. 

Lors d’un entretien avec votre conseiller, vous devrez donc, en principe, répondre à des questions assez précises sur :

  • votre situation professionnelle, personnelle et patrimoniale,
  • votre objectif d’investissement, votre profil d’épargnant et notamment votre tolérance aux risques,
  • vos connaissances et votre expérience financière.

Vous devez donc avoir réfléchi à ces éléments à l’avance pour pouvoir lui fournir des informations correctes sur votre situation. Vous devez notamment connaître : le montant de vos revenus et de vos dépenses courantes, vos charges, votre patrimoine financier (les placements que vous détenez déjà, etc.) et immobilier…

Avoir les idées claires avant de souscrire

Les visites « mystère » organisées dans les agences bancaires par l’AMF montrent que les conseillers n’approfondissent pas toujours assez les entretiens. Pour bénéficier d’un conseil adapté, il est donc important d’avoir les idées claires sur votre projet, votre situation financière, sur ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. Vous serez d’autant plus apte à refuser un placement qui ne vous conviendrait pas !